Tout savoir sur formulaire s3201 pour le congé d’un salarié

Congé de maladie, de maternité ou paternité, d'adoption… sont les motifs qui peuvent contraindre un employé à partir en congé. En tant qu’employeur, vous devez alors établir une attestation de salaire pour le versement des indemnités journalières de votre employé en remplissant le formulaire S3201. Découvrez dans cet article, des informations à propos de document.

La manière dont il faut remplir le formulaire S3201

Le remplissage du formulaire doit être fait avec attention puisque celui-ci ne doit pas être erroné, la caisse d'assurance maladie de votre employé l'utilisera pour déterminer le montant des indemnités quotidiennes dont il va bénéficier. Pour faciliter le remplissage, il a été subdivisé en plusieurs étapes où vous allez cocher le motif de votre congé. Vous pouvez trouver des informations complémentaires sur ce site pour remplir votre formulaire s3201

Pour le remplissage, au niveau de la première étape, renseigner vos informations personnelles dans la partie "Employeur" : nom et prénoms, adresse, dénomination de l'entreprise, numéro SIRET et numéro de téléphone. Ensuite, à la deuxième étape, renseigner les informations de l’employé en question : son état civil, sa catégorie professionnelle, son numéro de Sécurité Sociale (15 chiffres), son numéro de matricule dans l'entreprise et d’immatriculation. 

À la troisième étape, indiquer la situation à la date d’arrêt (congés payés ou salarié au travail) dans la partie appropriée, la date du départ en congé et celle de la reprise. Prêtez attention à chaque étape pour ne pas faire d'erreurs jusqu'à finir le remplissage du formulaire.

L'utilité du formulaire S3201

Le formulaire s3201 est l'attestation de salaire et doit être rempli par un employeur lorsque son employé quelconque veut aller en congé. Ce document est très important afin que ce dernier puisse bénéficier des indemnités journalières tout au long de son congé. Les informations renseignées dans le formulaire s3201 seront analysées par la caisse d’assurance maladie de votre salarié pour fixer le montant des indemnités à verser. Vous êtes tenu, en tant qu'employeur, de remplir ce document et de l’envoyer à la caisse d’assurance maladie de votre salarié.