Qu'est-ce qu'une mycose vulvaire ?

La mycose vulvaire est aussi appelée mycose vaginale. C'est une infection vraiment grave provoquée par une bactérie appelée candida albicans. Découvrez dans cet article les différentes causes de cette maladie.

Quelles sont les différentes causes de ce mal ?

Plusieurs facteurs peuvent être à la base de la mycose vaginale. Lorsque vous commencez par utiliser un savon qui est trop agressif, la flore vaginale peut s'enflammer. En utilisant aussi les serviettes hygiéniques qui contiennent du parfum ou des produits chimiques, vous pouvez souffrir de cette infection. Pour plus de détails, consulter le magazine C8B. Un traitement particulier, une pilule contraceptive qui n'est pas bien pour votre organisme ou un moment de stress trop important peuvent être à la base de cette infection vaginale. Les mycoses vaginales sont des fois des signes d'une maladie très grave comme le diabète ou une infection sexuelle. Lorsque vous avez cette infection, vous devez vous rendre chez un médecin généraliste ou un spécialiste.

Comment reconnaître une mycose vaginale ?

Il existe deux types de mycoses vaginales. Celle qui est connue est l'infection qui provoque des démangeaisons de la vulve ou vagin et des pertes blanches et épaisses. Au cours des rapports sexuels, vous aurez des douleurs qui indiquent une sécheresse vaginale. Sa cousine est appelée vaginose, et peut se retrouver dans votre organisme et vous créer des ennuis. Pour savoir que vous souffrez de ce mal, vous devez regarder dans vos dessous. Lorsque vous constatez des pertes jaunâtres ou verdâtres et qui dégagent une odeur de poisson, cela voudra dire que vous avez ce mal. Il s'est installé dans votre organisme juste parce que les mauvaises bactéries ont agi sur les bonnes bactéries.

Comment traiter cette infection ?

Il est important d'aller voir un médecin pour qu'il vous donne les soins adéquats lorsque vous avez ce mal. Les femmes qui avaient souffert de ce mal arrivent à reconnaître rapidement les symptômes. Les traitements dépendent de l'intensité de la douleur. Pour le premier traitement, c'est par voie orale. Il existe d'autres traitements que vous pouvez faire. Il y a des tampons à base probiotiques, des compléments alimentaires. Enfin, le traitement le plus apprécié par les femmes est le traitement des ovules vaginaux.