Peut-on guérir de l’arthrose du genou ?

L’arthrose du genou est une maladie assez embêtante qui peut rendre la personne qui en souffre invalide. Elle consiste en une détérioration du cartilage qui se situe au niveau de l’articulation du genou. Est-il possible d’en guérir ? Voici des réponses pour mieux vous éclairer sur cette maladie. 

Comment guérir de l'arthrose du genou ?

Malheureusement, il n’existe aucun traitement qui permette de guérir complètement l’arthrose du genou. Néanmoins, il y a des soins qui aident à ralentir sa progression. Il s’agit notamment des mesures d’hygiène diététique, des médicaments ou de la rééducation. Vous pouvez visiter le site web consacré à l'arthrose du genou pour mieux comprendre les types de soin. 

Il arrive que la gonarthrose atteigne un stade très évoluée et résiste au traitement médical. Dans ce cas, les médecins peuvent recommander la pose d’une prothèse de genou. 

Quel est le traitement efficace pour ralentir l’évolution de l’arthrose du genou ?

La gonarthrose nécessite une prise en charge quotidienne. Il est donc primordial de pratiquer une activité physique qui convient aux douleurs de genoux. La combinaison des ces exercices avec une bonne hygiène de vie est vraiment bénéfique. Il est également important de: 

  • Ne pas marcher en cas de fortes douleurs;
  • Marcher très souvent lors des périodes moins douloureuses;
  • Eviter au maximum des sports qui demandent des efforts au genoux comme le vélo ou le ski;
  • Ne pas rester trop longtemps debout ou porter des charges trop lourdes;
  • Veiller à prendre une canne qui n’est pas du même côté que le genou malade. 

Pour soulager les douleurs de l’articulation, vous pouvez également perdre du poids. En fait, le surpoids est capable d'aggraver l’évolution de la gonarthrose. Quand la perte de poids devient une nécessité, alors elle est toujours bénéfique pour l’organisme. 

Vous pouvez aussi prendre des médicaments afin de diminuer les douleurs de gonarthrose. Dès que vous ressentez des maux, prenez du paracétamol. Si les douleurs persistent vous pouvez prendre aussi des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Surtout, n'oubliez de bien respecter le dosage recommandé par votre médecin traitant ou le pharmacien.